Accueil 2001-2004
Nouveaux voyages
Escapades
Le Vietnam
Le Népal
L'Algérie
Le Niger
Le Mali
Le Brésil
Madère
Bolivie/Chili
La Birmanie
Accès direct photos
Pages de Claire
Photo du mois
Sites Voyages

Voyage au Népal, informations sur le Pays

                       

 

Dans cette page vous trouverez quelques informations pratiques pour un voyage/trekking au Népal:

 

bullet

Visa, vaccins, décalage horaire, climat.

bullet

Le change, les langues, religions et sociétés.

bullet

Musique traditionnelle du Népal

bullet

L'eau, l'hébergement en trek, la nourriture et des adresses de restos à Kathmandou.

bullet

Le déroulement d'un trek et le respect de l'environnement.

bullet

Le mal de l'altitude.

 

Décalage Horaire:

Il y a 4h45 de décalage horaire entre PARIS et KATHMANDU en été, et 3h45 en hiver, quand il est 8 heures du matin à PARIS il est 12h45 à KATHMANDU.

Passeport, Visa et permis de trek:

Il est nécessaire d'avoir un passeport en cours de validité, valable encore 6 mois à la date du retour. Prévoir  2 photos, qui serviront pour le visa à l'arrivée et le permis de randonnée et parcs. Certaines régions comme le Langtang et l'Hélambu ne nécessitent pas de permis de trek.

Le Visa peut être pris sur place à l'aéroport, ou avant de partir à l'ambassade du Népal à Paris. Prix du visa en 2001: 30 USD à l'arrivée, ou 250 FF en France. L'obtention du Visa à l'arrivée est très rapide (plusieurs files). Il n'est donc pas nécessaire de le le faire avant. Prévoir une photo. Le formulaire est distribué dans l'avion avant d'atterrir.

Santé:

Aucun vaccin obligatoire. Soyez à jour du Tétanos et Poliomyélite. Consultez votre médecin. Au Népal, en randonnée, le risque de paludisme est très minime à cause de l'altitude et de la saison à laquelle nous y allons. Par contre emportez une lotion, ou crème ou stick anti-moustiques pour certains soirs à l'étape. Micropur ou Hydroclonazone pour l'eau.

Climat et Météo:

Le Népal est soumis à un important régime de mousson qui conditionne fortement les possibilités de trekking dans la plupart des endroits.

bullet

Printemps: Explosion de la végétation, début des grosses chaleurs et des orages en montagne. Risque de ciels chargés.

bullet

Eté: Période de la mousson jusqu'à fin Septembre. Il pleut donc beaucoup et les sangsues sont présentes. Certaines zones sont à l'abri comme le Mustang et le Dolpo. Attention aux retards possibles des vols domestiques.

bullet

Automne: Il fait généralement très beau, bonnes conditions pour treks et expéditions dans tous les massifs. Début du froid en Novembre en altitude. Mais la saison est parfois imprévisible, et il peut neiger en Octobre (queue de mousson) ou Novembre (typhons sur le golfe de Bengale)...

bullet

Hiver: La neige bloque tous les cols en altitude. Froid intense, mais ciel dégagé et soleil en vallée de Kathmandou. Peu de touristes...

Argent:

La Roupie népalaise est divisée en 100 piastres. Le change en Octobre 2001 est de 1 FF pour 10 Roupies.
Pour le change de vos dollars ou francs en roupies, il se fait uniquement dans les banques et dans les hôtels sur place. Il vaut mieux changer des dollars. La monnaie n'est pas négociable en dehors du pays. Essayez de garder toujours un peu de monnaie sur vous, très pratique pour les achats courants.

Les chèques de voyage sont uniquement valables dans les banques de Kathmandou et Pokhara. Les cartes Visa Internationale et Eurocard-Mastercard sont désormais acceptées dans certains hôtels et restaurants. Elles peuvent aussi permettre de retirer de l'argent liquide dans les distributeurs automatiques encore limités aux grandes villes. Ailleurs, seules les roupies en petites coupures sont tolérées par la population.

D'une manière générale, les prix en trek s'élèvent, à mesure que l'on prend de l'altitude, mais restent tout à fait bon marché pour nos bourses occidentales. Voici quelques prix relevés en chemin entre 3 et 4000 m (divisez environ par dix pour obtenir le prix en francs !): nuit en double = 120 Rp, nuit en dortoir = 50 Rp, thé = 30 Rp, eau minérale = 120 Rp, Dal bath = 100 Rp, Steak de yak = 200 Rp...

A Khatmandou, il faut compter entre 150 Rps et 400 Rps par personne selon le style du resto. Le plus cher sont les entrées sur les sites qui vont de 200 Rps pour le Durbar Square de Kathmandou à 750 Rps pour la ville de Bhaktapur.

Langue, religion et société:

bullet

La langue officielle est le népalais. L'anglais est compris par une grande proportion de népalais, surtout dans l'univers touristique. Multitude de dialectes ethniques.

bullet

Les religions principales sont l'hindouisme et le bouddhisme. La société est régie par de nombreux aspects religieux qui souvent nous échappent: les crémations de Pashupatinath, la Kumari déesse vivante, les moulins à prières, les murs à mani et les chortens, les offrandes à Ganesh ou à Shiva...

bullet

La société est multi-ethnique (Newars, Gurungs, Tamangs, Sherpas, etc...). La structure sociale est différente suivant la religion (système de caste encore actif chez les hindouistes). De nombreuses fêtes religieuses, légendaires, saisonnières rythment le vie des népalais.

bullet

Le régime est une monarchie parlementaire de type britannique. La population est d'environ 21 millions d'habitants. La monnaie est la Roupie Népalaise.

Le drapeau du Népal:   

Musique traditionnelle du Népal:

Ce lien avec le site perso Souvenir d'un trekking au Népal vous permettra d'écouter de la musique traditionnelle du Népal. Deux bons enregistrements, assez longs (nécessitent Real Player).

Eau, Boissons et nourriture:

bullet

L'eau népalaise est à éviter totalement, A Kathmandu, buvez de l'eau minérale bouchée ou des boissons en bouteilles Sprite, Fanta, Pepsi, Mango (très bon jus de mangue en petites boites). Pendant la randonnée, eau de source mais certaines peuvent être polluées, donc employez absolument des comprimés de Micropur ou Hydroclonazone qui désinfectent totalement l'eau et la rendent propre à la consommation en 1 heure, (boire souvent pendant les randonnées ou séjours, car déshydratation très rapide ).

bullet

Eviter de manger de légumes crus les manger uniquement cuits, et peler systématiquement les fruits.

bullet

A Kathmandu, nourriture excellente et variée. En randonnée nourriture simple mais de qualité a base de pâtes, riz pommes de terre, œufs (sucres lents qui permettent l'effort), préparée dans les lodges.

Hébergement et nourriture en Trek:

 
bullet

Avec un Trek en lodge: Les lodges sont des refuges de montagne simples, avec repas (Nourriture locale très correcte) et chambres (Chambres très simples a 2 ou 4 lits , et dortoirs en haute altitude). Chaque lodge dispose d'une pièce fermée pour se laver soit douche soit robinet. Les treks en Lodge sont très conviviaux, car ils permettent d'approcher au plus prés la vie des népalais de la montagne et de faire tous les jours de nouvelles rencontres. Ils permettent aussi d'être au chaud à l'intérieur en saison froide

bullet

Nourriture pendant le trek: La nourriture en trek en montagne est a base de riz, pâtes, et pommes de terre (et de Porridge pour les petits déjeuners.). Ce sont des sucres lents, qui sont la nourriture idéale pour bien marcher. Pour les treks en lodges, Les repas de midi, sont des repas chauds pris dans des lodges. Pour compenser la monotonie des repas, il est conseillé d'emmener quelques vivres agréables comme charcuterie, fromage, chocolat...

Un peu de gastronomie:

Influencé par son voisin indien, le riz est à base de la cuisine népalaise. Le Dhaal Bat, plat typique, se compose de riz accompagné d'une sauce aux lentilles et d'un curry de légumes. Il y aussi les momos : une sorte de raviolis à la viande ou aux légumes, cuits à la vapeur ou frits. Les soupes sont aussi très répandues et s'apprécient le soir bien chaudes. Le gurr s'accommode avec des pommes de terre écrasées, épicées et roulées en galette avant d'être cuites. Essayez aussi le pain népalais (appelé aussi pain tibétain en montagne) qui ne manquera pas de vous faire oublier la fameuse baguette.

Voici quelques adresses de bons restaurants à Kathmandou:

bullet

Restaurant Anapurna: Petit restaurants spécialisé en cuisine indienne et népalaise. Excellents momos à la viande ou aux légumes. Aussi du poulet tandoori et chicken tikka masala. Le tout est assez épicé, mais trés bon et peu onéreux (environ 180 Rps/pers).

bullet

Restaurant Thamel House: Un des restaurant de luxe de Thamel, mais très bon et abordable. Dans une vieille maison de style newar du 19ème siècle, admirablement restauré. Le service est attentionné, et les plats délicats. Formule complète: le dhaal bat du riche, très bonne à 550 Rps. Bien pour un repas de fin de séjour. Prix moyen (environ 500 Rps/pers).

bullet

Restaurant Everest Steak House: Pour ceux qui sont en manque de viande au retour d'un trek. Enormes portions (deux pavés par personne...) de viande de buffle excellente. Prix corrects (environ 350 Rps/pers)


Notes particulières sur le déroulement d'un trek:

bullet

En randonnée le Guide est habilité à varier l'itinéraire suivant les conditions climatiques et la condition physique des participants.

bullet

L'imprévu au Népal fait partie intégrante du voyage. On n'est jamais à l'abris de conditions météo difficiles, d'un retard d'avion, d'un avion annulé à cause des conditions météo, d'une panne de bus, d'un glissement de terrain qui oblige le guide à changer le parcours prévu, du porteur du matériel de cuisine qui a pris du retard. Les bus et les transports en général, ne sont pas des fanatiques de l'horaire prévu... Bonne Humeur et souplesse de caractère sont les meilleurs médicaments.

bullet

Au Népal, la conceptions de la vie et du temps est différente de la notre. Vous apprécierez d'autant plus le voyage que vous saurez respecter leurs points de vue et coutumes.

Pendant le Trekking:

bullet

Guides et porteurs: Pendant la randonnée, le Guide vous accompagnera en permanence. Ne vous inquiétez pas de la vitesse des porteurs, de les rattraper ou de les attendre, ils ont leurs habitudes de marche.

bullet

Rythme de marche: Marchez suivant votre envie et votre forme du moment, mais surtout dans les premiers jours ne marchez pas trop vite. Sinon vous allez "le payer" en altitude, car vous risquez de favoriser le mal de l'altitude en faisant des efforts au départ.. N'hésitez pas à vous arrêter dans les villages pour boire du thé ( bouilli, aucun problème) et avoir des contacts avec les villageois. Les sourires remplacent les langues .....

bullet

Note sur les porteurs: Les porteurs sont des gens agréables et gais et souvent à la veillée vous les verrez danser et chanter. Mais ils ne sont pas des bêtes de somme, tels qu'on les considère trop souvent dans certains "Treks Népalais" où ils transportent journellement plus que leur poids. Attention donc au choix de l'agence (Pas plus de 8 à 10 kilos par personne + le duvet, vérifier que les porteurs soient assurés et bien vêtus - Il n'existe aucune couverture sociale au Népal..)

Respect de l'environnement au Népal

bullet

Le Népal est maintenant un pays très touristique, et donc sujet aux attaques de la pollution, particulièrement en montagne (ayez en mémoire les campagnes de nettoyage de l'Everest, régulièrement organisées par les associations de protection de l'environnement). Pour éviter d'augmenter cette état de fait, il est recommandé de ramener tous les déchets non-organiques (plastiques, boites de conserve) à Kathmandu. Peut-être que l'agence se chargera de cette collecte, mais il est bon d'y penser individuellement.

bullet

Il est aussi recommandé de ne pas acheter de bouteilles d'eau en plastique dans les lodges. Une fois vides, elles viennent grossir l'inévitable tas de déchets que l'on trouve non loin de chaque hébergement. Par contre les bouteilles en verre sont redescendues dans la vallée et réutilisées (mais ce sont des porteurs qui les montent !!). Il est préférable de remplir les gourdes aux fontaines "communales" et d'ajouter une pastille traitante.

bullet

Les propriétaires des lodges utilisent le bois et non le kérosène pour préparer la nourriture. Cela participe à la déforestation qui est un réel problème à certains endroits. Seule une solution imposée par le gouvernement peut améliorer cet état de fait, ce qui n'est malheureusement pas le cas dans toute les zones de trek.

Mal de l'altitude:

Voici quelques conseils donnés par les agences de Treking:

Si vous montez trop rapidement les premiers jours (même si vous vous sentez en pleine forme), si vous faites trop d'efforts dans les premiers jours, si vous ne respectez pas de journée repos/acclimatation à partir de 3000m, si vous avez au départ un rhume ou une angine, VOUS ETES CANDIDAT AU MAL DE L'ALTITUDE !!  (il y a des tas d'autres raisons que l'on ne connaît pas mais celles ci sont sures, en fait certains l'ont et d'autres pas...). Cela peut se présenter simplement par des maux de tête (aspirine), nausées, mais cela aussi peut aller beaucoup plus loin. Il y a une technique récente de prévention (à voir avec votre médecin) qui a de bons résultats sur 80% des personnes qui l'ont essayé.

Avant un passage important en altitude (comme le Thorong La dans les Annapurnas), prendre un demi comprimé de DIAMOX (pas plus d'un demi comprimé ! ) pendant les 2 jours avant le passage en haute altitude et beaucoup boire, plus que d'habitude, car le Diamox est un diurétique. Mais surtout ne pas en prendre plus et surtout pas, pendant tous les jours depuis le départ.. Si vous en prenez trop vous risquez aussi une bonne déshydratation qui aussi peut être très grave...

Il y a un deuxième médicament qui soulage, mais qui est à prendre uniquement au moment ou l'on a des maux de tête, respiration un peu difficile, etc, c'est un médicament homéopathique COCA 9 CH. (3 petites pilules sous la langue et vous sentez un mieux pendant 3 ou 4 heures). Mais inutile d'en prendre avant , cela ne sert à rien.

Et puis il y a la médecine locale népalaise, "la soupe à l'ail", une soupe avec beaucoup d'ail, ou manger beaucoup d'ail pendant les journées en montée.. Bien sur cela sent un petit peu, mais c'est une médecine ancestrale qui a aussi fait ses preuves....(dites à votre guide de vous commander de la soupe à l'ail.. "Garlic soup" en anglais, " Lessounn soup" en népalais ).

Si dans les jours avant de partir ou au départ du trek, vous êtes enrhumé ou, angine, ou problème pulmonaire, traitez très fort !! (antibiotique large spectre, paracétamol, doliprane, efferalgan) car cela empire très vite en montant et favorise aussi les problèmes d'altitude.