Accueil 2001-2004
Nouveaux voyages
Escapades
Le Vietnam
Le Népal
L'Algérie
Le Niger
Le Mali
Le Brésil
Madère
Bolivie/Chili
La Birmanie
Accès direct photos
Pages de Claire
Photo du mois
Sites Voyages

Voyage au Népal, détail du circuit

                       

Les lacs sacrés de Gosaikund

Carte et itinéraire

Ce trek est une des meilleures approche variée du Népal.

Il part de la  région du Langtang pour se terminer dans les Hélambus, en passant par les lacs sacrés du Gosaikund.

Vues sur de nombreux sommets Himalayens et découverte des lacs sacrés de Gosaikund, lieu de pèlerinage important. Nombreux villages de différentes ethnies (Sherpas, Tamangs, Brahmines, Tibétains) traversés au cours du trek. Des villageois souriants et accueillants. Selon l'altitude, cultures en terrasse, rhododendrons, orchidées, et forêts. Un trek par des sentiers à l'écart des chemins très fréquentés.

Altitude : une étape à 4.300 m à GOSAIKUND et passage d'un col à 4.650 m à Laurebinayak.

Toutes les nuits, ainsi que les repas, se sont faits en lodges, petits hôtels locaux. A Kathmandu, nous avons dormi 4 nuits en hôtel.

Sa 13 -

 Départ de PARIS pour KATHMANDU sur ligne régulière Biman (19H35). Nous sommes arrivés 3h en avance à l'aéroport, comme tout le monde... Résultat, une heure de stand-by pour 150 personnes avant l'ouverture des comptoirs d'enregistrement. Sinon, le vol est parti à l'heure et n'était pas trop désagréable. Bon dîner à base de poulet au curry, trop épicé pour certains... mais ce n'est qu'un début !!

Di 14 -

 

 

 

 

 

 

Escale à Dhakka, 4 heures d'attente avec un petit snack servi au restaurant de l'aéroport... inattendu ! Vol pour Kathmandou également à l'heure. Les sommets étaient sous les nuages, tant pis ! Arrivée vers 14h30, formalités assez rapides et accueil par l'agence avec colliers de fleurs. Il fait beau et chaud, les vacances sont parties !! Transfert à l'hôtel (très confortable et assez central). On règle les problèmes de papiers et paiement avec l'agence et on part pour une première courte visite de Kathmandou. Il est déjà 16h et le soleil se couche vite. Cela nous permet tout de même de plonger dans les rues encombrées , de voir les magnifiques temples du Durbar Square, et de sentir la dynamique de cette ville (ainsi que les puanteurs des pots d'échappement, hélas!).  Rencontre avec notre guide, un charmant jeune homme de 23 ans, très souriant et parlant un peu le français. Nous aurons l'occasion de faire plus longuement connaissance... Bon dîner au restaurant Annapurna, bien épicé... Couché tôt !

Lu 15 -

Découverte de la vallée de Kathmandou. Lever à 6h pour un départ vers 7h30 en taxi pour Pashupatinath. Le soleil se couchant vraiment tôt, il faut profiter de la lumière du matin. Cela nous a réussi, car il n'y avait pas de touristes lorsque nous sommes arrivées. Pas de crémation aujourd'hui, mais des séances de toilette rituelle dans la rivière, plein de couleurs et de grâce. Un bonheur pour les yeux et les appareils photos! Ensuite, petite marche dans les faubourgs pour gagner Bodnath. Vue rapide de la vie quotidienne des Népalais. Visite du grand stupa et d'un temple tibétain. Taxi direct pour Patan (A chaque fois nous prenons 2 taxis pour nous 6, rapide et économique: 200 Rps environ par taxi). Déjeuner sur une belle terrasse avec vue plongeante sur le Durbar Square, puis visite des temples et du musée de Patan. Celui-ci est dans un superbe palais restauré et contient de magnifiques collections d'art bouddhique et hindouiste. Après ces visites, pour terminer la journée en beauté, taxi pour Swayambunath pour la vue de la vallée au soleil couchant. Le stupa brille de tous ses feux et on aperçoit même un bout du Langtang Lirung au loin. Re-descente à pied vers le centre de Kathmandou et retour à l'hôtel. Resto moyen ce soir.... Demain départ à 7h pour les montagnes.

Ma 16 -

 

 

 

 

 

Départ en bus local pour DUMCHE (1.850 m). Notre guide et son équipe nous attendent, nous sommes tous un peu en retard... heureusement, les places sont réservées dans le bus (à l'avant pour la plupart, ce qui permet d'avoir une vue... plongeante!). La route s'élève dés que l'on sort de Kathmandou et franchit un petit col à Katani à 2145m d'altitude. De là, superbe panorama sur le massif du Ganesh Himal. De nombreuses terrasses et villages au bord de la route... il y a plein de chose à voir ! La route plonge ensuite vers la large vallée de la Trisuli pour arriver au gros bourg de Trisuli (585m). Repas avec notre premier plat traditionnel: le dhal bat. Ensuite ce n'est que de la piste qui monte vers Dumche. C'est lent, long et laborieux. Le bus s'arrête souvent pour charger et décharger des passagers, le couloir et le toit sont pleins !! Arrivée enfin à Dumche, gros village d'ethnie Tamang. La recherche d'un lodge est difficile, car tout est plein. Notre guide nous trouve enfin deux petites chambres un peu rudimentaires, mais il est 19h, tout le monde est fatigué et c'est bien... Dîner et douche rapide. Demain, c'est le départ à pied.

        

Me 17 -

Départ de DUMCHE pour SHABRU (2.250 m). Nous faisons un peu mieux connaissance avec nos porteurs qui vont nous accompagner pendant ces 8 jours. Ils sont très jeunes, très souriants et agréables. Ils seront pour nous comme des enfants pendant tout ce trajet !!!.. Le chemin suit d'abord la route et traverse plusieurs villages. On quitte la route pour grimper vers une école, puis à travers une forêt de pins et de rhododendrons jusqu'à Dau Danda (1980m). Nous déjeunons dans un petit lodge sur une terrasse au soleil. Belle vue sur les terrasses plantées. La montée continue jusqu'à une crête, puis une petite descente rapide nous conduit à Shabru, beau village déployé sur une crête. Il est tard, mais nous prenons le temps de visiter et d'observer le remarquable travail du bois sur les fenêtres. C'est le plus beau village que nous verrons. Bon lodge avec douche chaude, et dîner avec des momos frits remarquables!

Je 18 -

 

 

 

 

 

Départ de SHABRU pour SHIN GOMPA (3300m). Dure montée en lacets sur la colline qui domine Shabru, puis en forêt pour arriver à Dursagang (2250m). Nous suons et pestons, mais c'est le début des choses sérieuses. Le paysage est très beau, et les arrêts sont fréquents pour boire un thé ou un "hot lemon" dans les lodges. Ensuite, la montée se fait moins raide, et passe dans une magnifique forêt primaire, envahie de mousses et de fougères. Dernière crête à 3260m et on arrive à Shin Gompa, près d'un monastère tibétain et d'une fabrique de fromage. A cet endroit, plusieurs lodges importants et confortables. Mais il fait froid, les chambres ne sont pas chauffées, et il faut sortir les damarts et polaires !!! Douche avec un seau d'eau chaude..., peut-être la dernière pour 3 jours, car il fera encore plus froid au dessus. Dîner autour du poêle dans la pièce commune, patates vapeur agrémentées de jambon cru made in France... Nuit agréable finalement, avec l'appoint d'une grosse couverture!

       

Ve 19 -

Départ pour les lacs sacrés de GOSAIKUND (4.380 m). Certainement la journée que tout le monde attendait... C'est là que nous mesurerons notre résistance à l'altitude. Le sentier grimpe raide au sommet d'une crête jusqu'à Laurebina Yak (3930m). Nous progressons lentement, très lentement, et ça va. Le temps est brumeux, pas de paysage aujourd'hui ! Déjeuner dans un petit lodge très sympa, repos avant de repartir. La montée se poursuit et ça devient dur pour certains. Il faut s'arrêter régulièrement pour laisser passer l'essoufflement. Au moindre effort, une marche trop haute, ou un pas trop rapide, le sang afflue à la tête et cogne aux tempes. Heureusement, la montée n'est pas trop raide. La brume se dégage, et nous laisse voir les lacs en contrebas, avec une lumière rasante sur les herbes et les mousses: c'est magnifique ! On passe enfin un éperon à 4400m et plonge en direction du plus grand lac, lieu de pèlerinage pour le dieu Shiva en Aôut. Le lodge se trouve juste au-dessus. Personne ne pense à se doucher, il fait trop froid (environ 0°C). Soirée très agréable, avec des jeux autour du poêle... Pas de nausées, ni de mal de tête, tout le monde va bien et est heureux. Nos guides et porteurs s'amusent comme des gamins..., qu'ils sont encore!! La nuit n'est pas trop froide, grâce à une épaisse couverture supplémentaire. C'est notre nuit la plus haute...!

Sa 20 -

 

 

 

 

 

 

Départ de GOSAIKUNDA (4.380 m) pour GHOPTE (3.430 m). Serpentant d'un lac à l'autre, le sentier grimpe en direction du col Laurebina (4610m) en traversant une zone de moraines. Vues superbes tout au long de la montée: nous voyons la chaîne du Ganesh Himal et celle du Langtang.  Ce serons nos plus belles vues sur les massifs. Après la nuit, la montée est moins dure que la veille... il faut toujours progresser très lentement pour ne pas s'essouffler. Arrivée enfin au col, point culminant de notre trek (larmes d'émotion pour certaines...). Beaux points de vues et photos avec les massifs enneigés en arrière plan. Sur le versant opposé, la descente est raide (1000 m de dénivelé), mais se fait bien jusqu'au lodge du déjeuner. L'après-midi, le chemin fait des "montagnes russes" et les montées très raides succèdent aux descentes à pic ! C'est fatiguant et tout le monde en a marre... Arrivée en fin à un petit lodge très enfumé, mais confortable. Ce sera notre journée la plus fatigante, personne ne traîne après le dîner: coucher 8h.

Di 21 -

Départ de GHOPTE pour MELAMCHI GAON (2.650 m). Le sentier monte en direction de Tharepati sur une crête (3490m). Encore des descentes et montées, dans une forêt primaire. De très beaux endroits, on a l'impression d'être au bout du monde. Il n'y a que du rocher et de la forêt, pas d'habitations ni de cultures. Déjeuner au soleil, mais peu de vue vers les hauteurs, on entrevoit la vallée de l'Hélambou où nous descendrons les prochains jours. Après le repas, on entame la descente sur l'autre versant à travers une forêt dense jusqu'au pittoresque village de Melamchi Gaon (2650m), un très beau village Sherpa, accueillant. Arrivée assez tôt, ce qui nous permet de nous doucher tranquillement (après 3 jours!!), et de visiter le village. Il y règne une grande sérénité, et les terrasses y sont nombreuses. C'est un gros contraste avec la montagne d'ou nous venons au-dessus. Dîner dans un lodge typiquement sherpa, magnifique avec ses boiseries et ses étagères pleines de casseroles en cuivre. Nuit dans une ambiance beaucoup plus chaude, c'est une autre partie du trek qui s'annonce.

Lu 22 -

 

 

 

 

 

Descente de MELAMCHI GAON, vers TARKHEGAYANG (2.700 m). Descente vers la rivière Mélamchi Khola (1930M), par un chemin bien raide comme nous y sommes habitués maintenant. Les vues sur les terrasses et les villages sont magnifiques. Près de la rivière, charmant petit lodge envahi par les capucines. Traversée sur un pont suspendu et début de la remontée vers Tarkhegayang. C'est plus dur, mais nous cheminons parmi des villages fleuris et des terrasses bien entretenues. Les appareils photos sont bien sollicités, car il fait un temps magnifique et les rizières brillent dans les contre-jours. Arrivée juste avant une petite averse au village et au lodge. Ce village Sherpa et Tibétain est très différent du précédent, les maisons sont austères et pressées les unes contre les autres. Les habitants étant presque tous partis à un festival dans un monastère un peu plus bas, l'ambiance est lugubre !! La brume est retombée. Dîner simple, douche chaude et au lit !!!

Ma 23 -

Départ de TARKHEGAYANG et descente vers le lodge des 2 rivières (1.300 m). Changement de programme par rapport aux prévisions. Nous allons aller jusqu'au lodge près de Talamarang, car le bus pour rentrer à Kathmandou est à 10h45, ce qui nous ferait trop de trajet le lendemain matin. Donc aujourd'hui, belle journée en perspective, toute en descente... Le départ parmi les rizières et les villages est superbe. Nous traversons de nombreux champs et rencontrons des villageois au travail. Mais la descente est parfois rude, et les genoux sont fatigués à l'étape de midi. Repas dans un tout petit village, Timbu, sympa, mais très long. Nous repartons tard, et il n'y a guère de chance d'arriver avant la nuit. Cette après-midi, c'est presque plat. Il y a encore plus de villages et de rencontres, car la route n'est pas trop loin. C'est très agréable, surtout à la nuit tombante. Nous terminons tout de même dans le noir le plus complet... au lodge, qui est vraiment très accueillant, confortable, avec douches individuelles et un jardin plein de fleurs. Dîner avec, pour la première fois depuis 8 jours, de la viande: des saucisses de Francfort !!! Quel régal !

Me 24 -

Fin de trajet à pied vers TALAMARANG (1.300m). Encore une petite heure de marche, la dernière. Toujours très beau, sous un grand soleil. A Talamarang, le bus arrive rapidement (après quelques angoisses sur sa présence effective...). La route suit la rivière Melamchi Kola, monte et descend. La rivière s'élargit, cela devient magnifique... Nous arrivons tôt à Kathmandou, avec un trajet sans arrêt pour une fois..., le chauffeur avait compris que nous réservions tout le bus pour nous, et ne s'arrêtait prendre personne ! Il y a eu quelques explications orageuses avec notre guide, mais tout s'est arrangé... A l'hôtel, séparation difficile et émouvante avec nos guides et porteurs... Même eux avaient la larme à l'œil ! Nous avons échangé adresses mail, adresses et laissé quelques affaires... Ensuite, ballade de fin d'après-midi, achat de différentes sortes, et dîner dans un resto spécialisé dans la viande de Bœuf (Everest steak house). Tout le monde en a bien profité, les pavés étaient énormes et vraiment bons. Nous avons refait le plein de protéines. Nuit agréable et chaude à Kathmandu.

Je 25 -

 

 

 

 

 

Visite de BHAKTAPUR. Ce matin, la ville est déserte. C'est la fête de Dassain (fête nationale), et chacun est allé en famille. Nous trouvons tout de même 2 taxis pour nous emmener à Bhaktapur, et ça roule très bien ! Nous avons visité cette ville extraordinaire pendant toute la journée, en empruntant des ruelles moyenâgeuses, loin du trafic touristique, et ou la vie quotidienne peut être vue simplement. Pendant cette fête, la coutume prévoit des sacrifices d'animaux pour bénir les véhicules. Nous avons donc assisté à des dizaines de cérémonies de ce type, pour les camions, les taxis, les motos et même les tracteurs... c'était vraiment insolite et remarquable. En plus, le décor préservé de cette ville ajoutait au coté magique de cette journée. Un grand souvenir !! Au retour, ballade dans les rues de Kathmandou à la recherche d'endroits ou dépenser des sous... Puis dîner dans un fameux restaurant: Thamel House restaurant. Endroit très agréable, dans une vieille maison, dîner traditionnel népalais excellent. Un bon endroit pour une dernière soirée au Népal !!

     

Ve 26 -

Dernière matinée à KATHMANDU. Visite approfondie de la vieille ville en repassant au Durbar Square, et dans des quartiers retirés. Beaucoup moins de bruit et de monde qu'il y a 15 jours à cause de la fête. Ce fut très agréable. Dernières photos et derniers achats. Bon resto à midi en terrasse (Tibet canteena) au soleil. Du coup, nous arrivons très tard à l'hôtel, pour fermer les bagages et prendre notre navette pour aller à l'aéroport (le départ est à 15h30)... A l'aéroport, l'attente commence... nous en aurons pas mal jusqu'à Paris ! Départ à l'heure, après une reconnaissance des bagages sur le piste assez épique. Longue escale à Dhaka, ou  nous profitons des banquettes pour dormir un peu, et ou un dîner nous sera servi. 

Sa 27 -

Départ pour Paris de Dhaka vers 0h30, avec escale à Dubai vers 3h00 du matin. Pendant chaque vol, on nous servira un repas ou deux, ce qui fait qu'arrivé à Paris, après 5 repas, et quelques heures de sommeil par-ci par-là, on ne sait plus où on en est !!!

Il fait beau et assez chaud Cela aidera à se remettre de ce voyage formidable, dont les images resteront plusieurs jours dans nos têtes. J'espère que ce bonheur transparaîtra dans les photos...