Accueil 2001-2004
Nouveaux voyages
Escapades
Le Vietnam
Le Népal
L'Algérie
Le Niger
Le Mali
Le Brésil
Madère
Bolivie/Chili
La Birmanie
Accès direct photos
Pages de Claire
Photo du mois
Sites Voyages

Voyage à Madère, récit au jour le jour

               

Carte et itinéraire

Devenue au fil des années un véritable paradis pour randonner, l'île offre un vaste réseau de chemins et sentiers en pleine nature permettant de parcourir une extraordinaire variété de paysages. Les Portugais qui la découvrirent au XVè siècle en ont fait un jardin grâce à un ingénieux système de petits canaux qui récupèrent les eaux d'altitude : les levadas. Il y en a 2000 dont 200 sous un tunnel, que l'on parcoure pendant les randonnées. 

Au programme de la rando: les côtes abruptes surplombant l'Atlantique, les crêtes et pics acérés des volcans, les jardins en terrasse, les forêts d'eucalyptus et de pins. Voir sur la carte les numéros correspondants des randos.

Seul point noir, le temps souvent nuageux, avec un peu de pluie, et de rares échappées de soleil.

 

Sa 15

Départ de Paris prévu à 12h10 par un vol régulier TAP pour Lisbonne. Retard d'une heure, mais transfert express (15mn..!) dans l'avion pour Funchal.  Arrivée donc à Funchal vers 16h30, après survol de la pointe Est de l'île, et vision du fantastique aéroport, construit sur des piliers de béton au travers d'une baie. 

 

 

Notre équipe de chauffeurs nous attend et nous emmène tout de suite à l'hôtel à Machico, petite ville calme sans charme.

Di 16

Rando1: Sentier de la cote Nord - Pointe de Sao Lorenzo:

Départ pour la randonnée le long du sentier côtier de la cote nord. Il commence le long d'une jolie lévada au dessus des villages, puis passe un col et débouche sur la cote nord. Il continue ensuite en longeant cette cote, taillé dans la falaise et surplombant la mer. Belles vues sur la cote nord, mais le ciel est bas, et nous envoie de la pluie. Il faut mettre les capes de pluies.

Après un pique nique à l'abri dans un petit café, les minibus nous emmènent sur la pointe de Sao Lorenzo, jusqu'à l'extrémité est de l'île. Nous partons à pied vers la pointe rocheuse étroite et désolée, aux corniches somptueuses et aux mille couleurs. Le ciel s'est dégagé, et sans avoir beaucoup de soleil, nous pouvons apprécier ce paysage sauvage et désolé. Nuit à l'hôtel à Machico. (6h - M:250m - D:100m)

 

La côte du côté de Seixal   Vue plus lointaine de Ponta  Sao Lourenço

Lu

 

 

 

 

 

 

 

 

 

17

Rando 2: Caldeirao Verde:

Transfert pour Islha de Sao Jorge. Le soleil est visible ce matin, et le trajet en minibus est magnifique. Les madèriens ont vraiment construit leurs villages sur les crêtes, cultivent des terrasses improbables, et développent un réseau routier défiant les lois du vertige. Visite de Santana et ses chaumières de conte de fée (dixit les guides..).

Le trek grimpe assez raide au départ pour rejoindre la lévada Dos Tornos. Celle-ci est littéralement creusée dans la falaise et nous conduit jusqu'à la caldeira Verde, avec sa vertigineuse cascade, sauvage et impressionnante. Il a pas mal plu dans cette région, et notre trajet passe "sous" de nombreuses cascades. Cape de pluie indispensable, et bonne rigolades ! Le temps est maintenant gris...

Retour par la même Lévada pour rejoindre ensuite le très beau parc forestier de Queimadas. Rhododendrons et arbres gigantesques.

A l'issue de la randonnée, transfert en minibus pour Porto Moniz par l'incroyable route de la corniche nord taillée dans la falaise. Les vues sont très belles, avec quelques rayons de soleil. Nuit à Porto Moniz, village mort du bout du monde. (5h - M:500m - D:100m)

 

Santana : maison typique au toit de chaume   L'église de Ribeira Brava

Ma

18

Rando 3: Plateau de Paul Da Serra - Levada do Norte

Montée sur le plateau de Paul Da Serra. La route monte rapidemment, et on passe d'une végétation verdoyante à un paysage étrange et désertique. Départ de la randonnée un peu chaotique, dans le brouillard, heureusement avec l'aide d'un "berger"... La randonnée suit deux lévadas sur les contreforts du plateau. Lorsque les nuages veulent bien s'écarter un peu, le regard porte jusqu'à la mer...  

La levada do norte est impressionnante: 1m de large, autant en profondeur, et un parcours creusé dans la falaise avec des tunnels de bonne longueur (et étroits...).

Arrivée vers le col d'Encumeada et nuit dans un hôtel très confortable. (6h - D:700m)

Me 19

Rando 4: Pico Grande (1651m):

Traversée des crêtes du Pico Grande au départ d'Encumeada, qui est l'unique point de passage entre le sud et le nord de l'île. Le chemin monte lentement en longeant toute la montagne. Pas de lévada aujourd'hui, mais un vrai chemin de montagne.

Arrivée à un col parmi les ajoncs en fleurs et belles vues des deux cotés sur les picos. Le soleil réussit à peu près à percer ! 

Montée vers le sommet du Pico Grande pour les plus courageux, sans aller au bout pour ma part, par manque de temps. Mais la vue est belle entre les nuages qui sont revenus... 

Descente raide et un peu fatigante sur Curral das Freiras, village niché au fond d'un cirque de montagnes escarpées. Bus vers Funchal et remontée au Pico de Arieiro pour une nuit à la Poussada de Ariero, bel hôtel à 1800m, hôtel. (6h - M:500m - D:800m)

 

Vue d'altitude du village de Curral das Freira   Pico Ruivo

Je 20

Traversée des hautes crêtes...enfin... en principe !...

Surprise au matin: le brouillard et une belle averse de grêle... 5cm partout. Nous décidons de renoncer à la rando prévue, soit la traversée des hautes crêtes. Nous appelons nos minibus pour redescendre dans la vallée, mais ceux-ci ont du mal à arriver: glissade et carambolage. 

Mais rien de grave et nous finissons par arriver à Funchal. Ici, bien sur, il fait beau ! Après-midi de visite de la ville, les églises, musées, le marché... et ballade dans les rues. Hôtel. 

Ve

21

Rando 5: Les lévadas aux alentours de Funchal:

Nous partons en bus le matin pour Camacha, centre artisanal connu pour sa vannerie. Visite d'une fabrique et d'un magasin à mourir de rire, avec des objets tous plus kitch les uns que les autres. Départ pour les hauts de Funchal par une belle lévada au milieu des habitations. 

Après un beau pique nique au soleil, la randonnée suit la levada dos Tornos jusqu'au village de Monte, au dessus de Funchal. Visite de l'église.

Redescente sur Funchal en bus (chauffeur complètement allumé qui nous à descendu en 10mn à une allure non recommandable...). Derniers achats au marché et dîner dans un restaurant typique.

 

Vue du port à partir du parc de Santa Catarina   Petite rue de Funchal , le soir

Sa

22

Vol de retour pour Paris à 9h55, avec escale à Lisbonne. Trajet tranquille, arrivée à l'heure prévue à Paris vers 16h10.