Accueil 2001-2004
Nouveaux voyages
Escapades
Le Vietnam
Le Népal
L'Algérie
Le Niger
Le Mali
Le Brésil
Madère
Bolivie/Chili
La Birmanie
Accès direct photos
Pages de Claire
Photo du mois
Sites Voyages

Voyage au Brésil, informations sur le Pays

               

 

Dans cette page vous trouverez des informations générales sur le Brésil, et quelques photos...:

La plupart de ces renseignements sont extraits du Guide du Routard, et commentés suivant mon expérience.

 

bullet

Généralités, géographie et climat.

bullet

Quelques informations sur l'économie du pays

bullet

Infos pratiques, formalités, change

bullet

Budget et hébergement

bullet

Quelques adresses d'hôtels à travers le pays

bullet

Vaccinations et santé

bullet

Dangers et problèmes possibles

bullet

Carte du Brésil et itinéraire du circuit

Généralités:

bullet

Nom officiel : République fédérale du Brésil. 

bullet

Capitale : Brasília. 

bullet

Population : 165 900 000 habitants

bullet

Superficie : 8 511 965 km² (soit plus de 16 fois la France). 

bullet

Monnaie : real (pluriel reais). 1 Rl = 0,46€ = 3,2 F = 0,58 US $. 

bullet

Langue officielle : portugais du Brésil. 

bullet

Religion principale : catholique (90 % de catholiques romains). 

bullet

Régime : démocratie constitutionnelle. Régime présidentiel. 

bullet

Chef de l'État : Fernando Henrique Cardoso

Géographie:

Le Brésil couvre quasiment la moitié du continent sud américain. Il est bordé au nord, à l'ouest et au sud, par les différents pays d'Amérique latine, à l'exception du Chili et de l'Équateur. À l'est le pays est bordé par l'océan Atlantique. 

Topographiquement, le Brésil est relativement plat. Les sommets ne dépassent pas les 3 000 m. Le pays est composé à plus de 60 % d'un plateau et, pour le reste, de plaines. 

bullet

Au sud, le bassin du Río de la Plata (au confluent des fleuves Paraná et Uruguay, qui ont tous deux leur source au Brésil), à l'extrême sud du pays, présente un relief plus varié, plus élevé et moins boisé. C'est une région subtropicale et tempérée.

bullet

Le Nord: presque entièrement couvert de forêts mais victimes de déboisement. Une faune très riche.
Les deux principaux points d'accès sont Belém et Manaus. Au nord de l'Amazone, on trouve le massif des Guyanes, boisée d'un côté, rocailleuse et désertique de l'autre. 

bullet

Le Nordeste: c'est ici et dans le Nord que se concentrent les latifundias, immenses domaines privés.

bullet

Les régions montagneuses de l'intérieur du Brésil, situées entre l'Amazone et les fleuves du sud, forment un gigantesque plateau, le Mato Grosso. Cette région, appelée Centre-ouest, se partage entre les hauts plateaux arides, couverts de la végétation du cerrado, et la région de savanes, marais et forêts tropicales qui, à l'est du rio Araguaia, continue l'Amazonie.

bullet

La population se concentre dans les États du sud est : Minas Gerais, Rio de Janeiro et Sao Paulo. La ville de Sao Paulo compte une population supérieure à 9 millions d'habitants, contre plus de 5,5 millions pour la ville de Rio de Janeiro.

 

   

Climat:

Le climat varie selon les régions: sec et aride dans l'intérieur du pays, pluvieux dans les forêts tropicales d'Amazonie et tropical sur les plages de la côte est. Le sud est plus tempéré, avec un hiver et un été. 

La saison des pluies se déroule de janvier à avril dans le nord, d'avril à juillet dans le nord-est et de novembre à mars dans la région de Rio/Sao Paulo.
L'été se déroule de décembre à mars, l'hiver de juin à septembre. 

bullet

Dans le sud-Est, en été, il fait très chaud, voire étouffant, à Rio et à Sao Paulo. En « hiver »,  les températures vont de 12 oC la nuit à 25 oC le jour. L'automne pouvant être pluvieux, préférer le printemps pour cette région.

bullet

Dans les États du Nordeste – Bahia et Pernambouc – de décembre à mars, de fréquentes mais brèves averses. Préférez la période de septembre à mi-décembre pour visiter cette région.

bullet

L'Amazonie est une région chaude, humide et pluvieuse. La période de juin à décembre est la plus propice pour y voyager.

 

Tenue vestimentaire recommandée : 

Vêtements légers en coton et tenues imperméables pour la saison des pluies (de novembre à mars). Prévoir des vêtements chauds si vous comptez vous rendre dans le sud en hiver (juin-juillet). Des tenues spéciales sont nécessaires pour la région amazonienne. Le soleil est extrêmement fort et il est recommandé de porter des lunettes de protection.

 

Quelques informations sur l'économie du pays :  

le Brésil est la dixième plus grande économie du monde

Bien que l'agriculture reste le secteur dominant en terme d'emplois, les industries minières et de transformation sont bien développées. Le pays est le deuxième exportateur mondial de produits agricoles : café, sucre, soja, jus d'orange, boeuf, volaille et cacao notamment. Sisal, tabac, maïs et coton sont également cultivés. Les principales sources de revenus de l'exportation proviennent du jus d'orange et du café. 

La production industrielle se concentre sur l'équipement, les appareils électriques, les matériaux de construction, le caoutchouc, les produits chimiques et la fabrication de véhicules. Les énormes réserves minières, le minerai de fer, dont le Brésil est le plus gros exportateur au monde, la bauxite, l'or, le titane, le manganèse, le cuivre et l'étain revêtent une importance économique considérable. La découverte de sites de pétrole a connu un essor rapide, même si le pays continue à importer la plus grande partie de ses besoins. 

À plus long terme, les projets de développement des ressources potentiellement énormes de l'intérieur du pays offrent de grands avantages mais sont confrontés à une opposition nationale et internationale basée sur des questions liées à l'environnement. 

 

Après avoir connu des difficultés pendant les années 80, les performances économiques du Brésil ont été relativement solides pendant une grande partie des années 90. Le rendement industriel et la gestion financière se sont améliorés pendant que le gouvernement renflouait les coffres du pays par le biais d'un programme de privatisation. 

 

Un élément important de la stratégie économique du gouvernement a été appliqué en 1994, avec l'introduction d'une nouvelle monnaie, le réal, en remplacement du cruzeiro. Cependant, après une première période de stabilité, le réal a été soumis à des attaques spéculatives croissantes de la pa rt des marchés financiers, notamment après les crises financières mexicaine et, plus récemment, asiatique. Le gouvernement a dû dévaluer le réal en 1999 mais cela n'a pas empêché la monnaie de continuer à baisser. Le réal approche aujourd'hui la moitié de la valeur qu'il avait après la dévaluation. Cela a eu des conséquences graves non seulement pour le Brésil mais également pour ses principaux partenaires économiques comme l'Argentine. Néanmoins, l'économie continue à progresser (de 4 % en 2000 avec une production industrielle en hausse de plus de 10 %) sans provoquer d'inflation qui reste gérable à 6 %. 

 

Les principaux partenaires économiques du pays sont les États-Unis, le Japon, l'Allemagne et les autres membres du marché commun latino-américain récemment formé, le MERCOSUR. Le Brésil a également d'importantes relations commerciales avec plusieurs pays arabes, comme l'Arabie saoudite.

 


Décalage horaire:

Il est de 4 h avec la France (5 h en été). Quand il est midi au Brésil, il est 16 h à Paris (17 h en été).

Formalités:

bullet

Passeport: valable au moins 6 mois après la date de départ pour les Français. Les Belges et les Suisses doivent appeler l'agence consulaire dans leur pays.

bullet

Visa: il n'est plus obligatoire pour les Français, si le séjour ne dépasse pas 3 mois (renseignements au Service consulaire). idem pour les Suisses et les Belges. Pour les Canadiens, Visa de tourisme obligatoire (billet d'avion aller-retour nécessaire pour l'obtenir), valable 5 ans.

Change:

La monnaie nationale est le real (reais au pluriel), composé de 100 centavos (centimes). 1 Rls = 0,58 US$. Tout est assez cher pour le touriste, et en particulier les hôtels et les vols intérieurs. Malgré un plan de stabilisation, nombreuses fluctuations monétaires, se renseigner...

 

bullet

Où changer ? Dans les banques et dans certaines agences de voyages ou même dans les hôtels annonçant "cambio", si vous avez des dollars. C'est toujours le cours officiel, celui de la Banco do Brasil, qui est le plus avantageux et doit servir de base. Le change parallèle n'existe pas. Si vous avez une devise autre que des dollars, le change des billets ne se fait qu'aux guichets de la Banco do Brasil, au cours officiel. Mais cela change, dans plusieurs Cambios des villes touristiques, l'Euro est maintenant accepté. Les commissions de change dans les banques sont de 15 US$ pour les dollars en espèces et 20 US$ pour les dollars en travellers. Pas de commissions dans les Cambios, mais un taux inférieur (préférable malgré tout). Les chèques American Express sont les plus faciles à changer..

bullet

Carte Visa internationale: très largement distribuée dans le pays. Retraits d'argent dans les principales agences Banco do Brasil et dans les distributeurs Bradesco. De plus en plus de commerçants acceptent la carte Visa internationale, mais certains, qui l'affichent, se montrent réticents. Pas de problèmes dans les stations-services. Au retour vous aurez une commission de 2% sur votre relevé de compte.

bullet

Carte Eurocard MasterCard internationale: acceptée par la Banco Meridional ou la Citybank, sur présentation de la carte et du passeport. Certains distributeurs Itaù délivrent aussi de l'argent, s'ils ont un autocollant Cirrus ou MasterCard. Enfin, très peu de distributeurs fonctionnent 24 h/24. Il faut souvent attendre l'ouverture des banques, car les distributeurs sont situés à l'intérieur.

bullet

Quand changer ? Il vaut mieux changer son argent par grosses tranches. En partant, les reais restants peuvent être reconvertis à la banque qui les a vendus, sur présentation du reçu d'achat. À conserver donc.

bullet

Remarques générales: Emportez des dollars comme monnaie d'échange, plus facilement acceptés pour l'instant que les Euros, et partout. Préférez les petites coupures (pas de 100$). Pour éviter de transporter trop de liquide, prévoyez vraiment une carte bancaire (Visa ou MasterCard). Les travellers-chèques sont utiles par mesure de sécurité. L'inflation, même faible, est une réalité. Il vaut mieux ne pas trop attendre pour faire un achat. L'argent liquide est rare et le crédit général. De nombreux commerçants consentent une remise pour les paiements comptants en espèces. Il peut être parfois difficile de payer avec des grosses coupures en Reais (pas de monnaie).

 

   

 

Budget:

Paradoxalement, les villes les plus chères sont dans les régions les plus pauvres. Dans le Sud, les prix sont sans doute les plus bas pour une meilleure qualité et une meilleure diversité de services. Les catégories de prix qui suivent sont indicatives.

bullet

Pour une chambre, compter 30 à 60 Réais pour 2 personnes avec petit déjeuner dans une pousada ou un petit hôtel, en basse saison (parfois le double en haute saison).

bullet

Pour un repas, compter 25 à 45 Réais pour 2 personnes dans un resto correct (le plus souvent, les plats sont suffisants pour 2 personnes).

bullet

Un plein d'essence vous coûtera entre 50 et 60 Réais.

bullet

Un vol intérieur coûte environ 250 Réais, un trajet en bus climatisé de 500km environ 50 Réais, une entrée de musée entre 2 et 5 Réais, un trajet en bus local de 1 à 2 Réais...

Choix de l'hébergement:

bullet

Les auberges de jeunesse (albergues da juventud) : le réseau d'auberges est très complet, pour la plupart propres et situées dans les quartiers sûrs des villes et villages à intérêt touristique. Elles offrent de surcroît de nombreux services comme le libre service de cuisine, la location de vélo et le petit déjeuner gratuit. À Rio et à Sao Paulo, leurs bureaux sont dans les plus grands shopping centers. 

bullet

Les pousadas : Ce sont des chambres d'hôtes, souvent dans des maisons extrêmement confortables et une ambiance familiale. Le meilleur compromis pour le voyageur individuel.

bullet

Les hôtels : en grand nombre dans tous les centres-villes, tous les prix (quelque fois bon marché). Un "quarto" est une chambre avec douche à l'étage, et "apartamento", une chambre pour deux avec cabinet de toilette. Petit déjeuner souvent inclus. 

bullet

Les motels : attention, ce sont des hôtels essentiellement destinés aux plaisirs galants, mais nullement réservés à la prostitution. On les trouve dans les banlieues

 

 

Quelques adresses d'hôtels et restaurants:

 

Toutes les adresses suivantes ont été testées pendant ce voyage. La plupart ont été trouvées grâce au Guide du Routard, certaines avec le Lonely Planet. 

Les prix des hôtels indiqués sont en Réais brésilien (R$), pour un chambre double, avec petit déjeuner, en basse saison. En haute saison, de grosses variations sont à prévoir.

 

bullet

Pousada dos Tucanos. Située au sud de l'ile de Florianopolis, près de Pantano do Sul, cette pousada est tenue par une charmante allemande. Elle est entourée d'une végétation luxuriante, difficilement accessible au bout d'un chemin escarpé (suivre les panneaux après Pantano). Mais elle vaut vraiment le déplacement, autant par son accueil que par son confort. Belle salle de détente avec musique, livres et journaux, et TV satellite. Le cuisinier est français et vous fera un excellent poisson. Bon petit déjeuner aussi. La pension la plus chère du voyage, mais le charme en plus. Prix: 63 R$. Voir son site Internet, ainsi qu'une photo dans la première page de mes photos

bullet

Pousada Dona Geri. A Pirenopolis, un charmant village colonial situé à 2h à l'ouest de Brasilia. Cette pousada est en cours d'agrandissement, comme toutes les pensions de ce village. Elle possède maintenant une piscine, et des chambres toutes neuves. Néanmoins l'endroit reste sympa, pas trop tape à l'œil comme les autres pousadas, et pas trop cher hors saison et hors week-end. Attention, Pirénopolis est très couru le week-end par les habitants de Brasilia. Prix: 40R$

bullet

Pousada Villa Rica. A Ouro Préto, dans la vieille ville, en bas d'une grande rue montant vers la place principale. Cette pension possède un très beau hall et salon d'accueil, meublé simplement à la mode coloniale. Derrière les chambres s'étendent le long d'interminables couloirs, et sont très variables. Certaines sont avec salle de bain et ont une vue sur la ville. Accueil très discret, et prix très bas pour cette ville touristique: 40 R$.

bullet

Albergue do passo: A Salvador, c'est un hôtel style auberge de jeunesse avec dortoirs et quelques chambres doubles. Très bien tenu, beaucoup de lits sur deux maisons, en plein cœur de la vieille ville. En basse saison, ils peuvent vous louer un petit dortoir pour deux, ce qui donne de la place. Les salles de bains sont dans le couloir et propres. Bon accueil, patrons serviables, service de laverie. Prix imbattables pour Salvador: 40 R$.

bullet

Pousada d'Olinda. Située à Olinda, comme son nom l'indique, près de Recife, cette pousada vient d'être rénovée et de changer de propriétaire (un marocain parlant français). Petite piscine, jardin et bar en plein air. Chambres petites, mais avec air conditionné. Très bon petit déjeuner copieux. En plein centre de cette petite ville, c'est un excellent rapport qualité-prix: 40 R$.

bullet

Hôtel Hispano Brasileiro: En plein coeur du quartier Catete de Rio de Janeiro, cet hôtel très simple offre des chambres propres avec clim et avec ou sans salle de bain. L'accueil se fait en français par une matrone bougonne, mais très gentille. Hôtel très sur avec coffre-fort, bien placé et au prix très bas pour Rio: 50 R$ (avec salle de bain).

bullet

Pousada Silotel: A Paraty, a l'entrée de la vieille ville et au calme, cet hôtel offre des chambres bien équipées (TV, frigo, clim) pour un prix modeste. Il possède une piscine et des balcons agréables. Bon petit déjeuner. Pas le charme des belles pousadas de la vieille ville, mais un prix divisé par deux ! 40 R$.

 

   

 

Santé:

Vaccins:

- Il est extrêmement recommandé de se faire vacciner contre la fièvre jaune si l'on doit séjourner en forêt amazonienne. Pour les séjours exclusifs dans les grandes villes ou sur la côte, ce vaccin peut être considéré comme inutile.
- Les vaccins universels sont bien utiles dans ce pays chaud, humide, à l'hygiène souvent déficiente. Vérifiez donc si vous êtes à jour de vos vaccins contre tétanos, poliomyélite, diphtérie et hépatite B.
- L'hygiène alimentaire étant souvent défectueuse, les vaccinations contre la fièvre typhoïde (Typhim Vi) et l'hépatite A (Avaxim ou Havrix 1440) sont donc recommandées pour tous séjours hors des grands hôtels internationaux. 

Risques pour la santé:

bullet

Le principal risque est celui des maladies transmises par les moustiques. En ville, c'est la dengue, en particulier sur la côte (Rio, Fortaleza, Belém, etc.), ainsi que certains microbes difficilement identifiables... En forêt, c'est le palu, la fièvre jaune, la leishmaniose et les fièvres hémorragiques. Moralité : préservez-vous contre les piqûres ! En Amazonie, le paludisme est résistant à la Nivaquine, on recommande plutôt le Lariam ou, pour ceux qui seraient allergiques, de la Savarine, voire de la Doxycyline. Attention, certains de ces produits sont photosensibilisants. Dans tous les cas, demander l'avis de votre médecin. En guise de prévention, utilisez des moustiquaires imprégnées, répulsifs cutanés réellement efficaces contre les arthropodes les plus agressifs de la terre, éventuellement insecticides spéciaux pour imprégnations des vêtements.

bullet

Attention à l'eau. Utiliser des systèmes de purification de l'eau: selon les cas, comprimés pour désinfection chimique: Hydroclonazone ou Micropur (le plus facile dans tout le pays), paille ultra-filtrante microbienne, systèmes filtrants type Pentapure ou Katady.

bullet

Risque fréquent pour les touristes : le soleil

bullet

Autre problème possible : les vers, qui pullulent dans la campagne brésilienne. Ne marchez pas pieds nus et évitez de vous baigner dans les eaux douces (risque de bilharziose

bullet

Se méfier également des punaises, notamment en Amazonie : l'une d'elles (rouge et noir) transmet la maladie de Chagas, rare mais grave. Quant aux serpents, scorpions et autres araignées, pas de panique : les accidents sont rares. Il suffit de regarder où l'on marche et de ne pas mettre ses mains n'importe ou.

bullet

Enfin, n'oubliez pas que le Brésil détient des records en matière de sida. Ceux pour qui l'abstinence n'est pas évidente dans ce genre de pays n'oublieront surtout pas leurs préservatifù.

Dangers et problèmes possibles:

Le Brésil est-il violent ? Oui, mais le terme global de violence recouvre des réalités très différentes, et cette violence spectaculaire et sanglante concerne très peu l'univers du voyageur et du touriste.

Il suffit de se conformer à quelques règles de bon sens et de sécurité sans tomber dans le délire paranoïaque. Ne pas oublier que la majorité du pays est sans danger, et que les problèmes se concentrent dans quelques grandes villes comme Sao Paulo, Rio, Salvador ou Recife.

Précautions élémentaires (surtout dans les grandes villes):

bullet

Déplacez vous avec des photocopies de tous vos papiers (passeport, permis de conduire, billets d'avion, etc.) que vous aurez fait authentifier (par un commissariat).–

bullet

Il n'est jamais inutile de conserver au chaud une petite liste de numéros utiles, au cas où toutes vos affaires seraient volées : les plus prudents laisseront une copie de cette liste à l'hôtel...

bullet

Habillement et look simple. En gros : pantalon de toile, chemisette ou T-shirt sobre, sandalettes... Mais sans marque. Sac très banal. Petit appareil photo automatique (ou mieux : un appareil jetable). Avant de sortir votre appareil ou de faire une photo, regardez autour de vous. Plus il y a de monde, moins il y a de risque. Si vous photographiez des gens, demandez-leur l'autorisation avant.

bullet

L’argent : c'est évidemment la cible première. Garder le minimum sur vous. Effectuez toujours le change à la banque ou dans des officines spécialisées, généralement fortement protégées. Évitez d'avoir des grosses coupures, supérieures à l'équivalent de 20 US $. Si vous avez des dollars sur vous, sortez-les discrètement de votre poche et non par liasse. Ne gardez pas au même endroit vos papiers et votre argent ; le voleur est pressé et il ne fera pas le détail.

Les risques de braquage:

bullet Où est-il à craindre ? Dans un lieu plutôt à l' écart ; le braqueur vous aura repéré peu avant, à la sortie de la banque. Pour éviter les risques, sachez qu'un taxi (un vrai) n'est pas une dépense inutile si vous devez traverser des quartiers louches, surtout quand vous sortez le soir... Même dans la journée, évitez de vous retrouver seul dans la rue.
bullet Comment se comporter ? Sans aucune discussion. Donnez tout ce qu'on vous demande, sans aucune réticence. L'arme est une vraie de vraie, et il n'hésitera pas un dixième de seconde à s'en servir. N'essayez surtout pas de vous battre, même si l'agresseur est un gamin : il a peut-être des complices cachés un peu plus loin ! Si vous êtes fair-play, il ne vous arrivera rien de plus.

Que faire en cas de vol ?

bullet

En cas de vol, les habitants des capitales, surtout à Rio, ne font plus ni plainte ni constat. Ils préfèrent au besoin prendre contact, par le point de « deal » (boca de fumo) de la favela voisine, avec les chefs de bandes pour négocier la restitution à l'amiable d'une partie de ce qu'ils ont perdu. Si vous avez des amis brésiliens et que vous avez été dévalisé près de chez eux, vous pouvez procéder ainsi. Les bandes de favelas n'aiment pas avoir des histoires avec leur voisinage aisé.

bullet

Les commissariats de police demandent des délais ahurissants pour enregistrer les plaintes (48 h, voire 3 jours !). N'y allez que si vous y êtes contraint par les règlements d'assurances. Par contre, à Rio, existe une police touristique spécialisé dans les déclarations de vol des touristes: cela ne vous prendra qu'une vingtaine de minutes. Ce bureau se trouve à Leblon.

bullet

Sachez que la police, surtout la police militaire, misérablement payée et sans aucun contrôle institutionnel, est massivement corrompue et délinquante. Ne présentez que les papiers strictement nécessaires, ayez l'air absolument sûr de vous et impassible. Lors d’une tentative d’extorsion, n'hésitez pas à lui demander ses propres nom et matricule et à les noter ostensiblement. Pas d'inquiétude, il y a très peu de contrôle dans les rues.