Accueil 2001-2004
Nouveaux voyages
Escapades
Le Vietnam
Le Népal
L'Algérie
Le Niger
Le Mali
Le Brésil
Madère
Bolivie/Chili
La Birmanie
Accès direct photos
Pages de Claire
Photo du mois
Sites Voyages

Voyage au Brésil, détail du circuit

               

 

Carte et itinéraire

Ce voyage s'est déroulé du 3 au 27 Mai 2002, en autonome, avec déplacements en avion, bus et voitures de location.

Les principales régions visitées ont été la cote Sud, le centre et le Nord-est du Brésil. En particulier:

bullet

Iguaçu et ses chutes brésilo-argentines,

bullet

La cote sud entre Curitiba et Florianópolis (villes coloniales, plages et paysages)

bullet

Brasilia, ainsi que la petite ville coloniale de Pirenopolis, dans le centre du pays.

bullet

Ouro Preto et les villes coloniales du Minas Gerais,

bullet

Salvador de Bahia, et la baie de tous les saints

bullet

Recife et sa voisine Olinda, anciennes citées coloniales,

bullet

Rio de Janeiro, et la cote en direction de Sao Paulo, avec ses plages et la petite ville coloniale de Parati.

Ce circuit a été organisé complètement depuis la France, sans utiliser aucune agence ou Tour-opérateur. Seuls les vols internationaux et intérieurs ont été réservés, ainsi que certaines locations de voiture. Certains transports se feront en bus locaux, les hôtels seront choisis sur place en fonction de leur situation et de leur charme.

La partie Nord du Brésil, ainsi que l'Amazonie n'ont pas été prévues dans le circuit, car on y est en pleine saison des pluies, et ce n'est guère propice à la visite.

Ve 3 -

Départ de Paris CDG pour Sao Paulo en fin de soirée (22h30) - 12h d'avion en perspective, heureusement en pleine nuit... Bon dîner, et nuit à peu près complète.

Sa 4 -

 

 

 

Chutes d'Iguaçu: Arrivée à Sao Paulo à 5h30... et re-décollage pour Foz do Iguaçu vers 9h30, après un peu d'attente à cause du brouillard. Arrivée vers 12h30 avec un beau survol des chutes, le B767 se prenant pour un avion de tourisme... Installation rapide dans un petit hôtel au centre ville et départ illico en bus local pour les chutes coté Brésilien. Bonne organisation pour l'entrée dans la réserve avec parking, navette de bus et chemins balisé. 

Les plus grandes chutes du monde sont vraiment à la hauteur de leur réputation, avec de très belles vues depuis le sentier. Peu de touristes. Retour en ville, un peu d'errance dans cette petite ville désertée pour trouver un resto ouvert. Et une bonne nuit réparatrice.

Di 5 -

Chutes d'Iguaçu...: enfin ce devait être une journée consacrée aux chutes... Mais dès le matin, le ciel était couvert et nous a envoyé des trombes d'eau sans discontinuer. Donc changement de programme, adieu les chutes, nous décidons de partir directement pour Curitiba par un bus de jour (au lieu de voyager la nuit). A la gare routière nous trouvons rapidement le bus qu'il nous faut, et en route pour 10h de voyage (..!!..) afin de faire les 600km nous séparant de la côte. Heureusement, le bus est très confortable, climatisé, avec films télés (3 !!). Pendant le voyage, il a plu sans arrêt...

A Curitiba vers 22h, nous trouvons un petit hôtel très simple, pas cher et très propre. Pourvu qu'il fasse beau demain.

Lu 6 -

 

De Curitiba à Sao Fransisco do Sul: Nous allons chercher en bus local notre voiture de location, prévue pour 3 jours, et départ vers la cote en empruntant l'ancienne route pavée des pionniers, la Serra da Graciosa. Le temps est encore couvert, donc nous parcourons cet itinéraire au milieu de la "Mata atlantica" (forêt primaire côtière) dans un brouillard complet. Ca donne un charme certain, mais nous aurions bien aimé avoir une vue sur la mer... Arrêt dans les petites villes coloniales de Moretes et Antonina, très calmes, isolées, avec quelques maisons anciennes. Déjeuner au bord d'une rivière d'un plat local, composé de viande de porc mijotée servie avec de la farine de Manioc et des haricots.

L'après-midi, route vers le port et la ville de Paranagua, décevante car envahie par des bâtiments modernes et laids. Puis route vers le sud, sans trop d'intérêt non plus, car le temps s'est remis à la pluie, et nous ne voyons rien. 

Nuit à Sao Fransisco do Sul, qui semble être un joli port colonial. Nous visiterons demain (pourvu qu'il fasse beau... notre prière quotidienne !!). Nuit à l'hôtel (quelconque, mais propre)

Ma 7 -

De Sao Fransisco à Florianopolis: Un petit soleil ce matin qui nous permet de faire le tour de la ville par les petites rues. Quelques beaux bâtiments, et quelques photos à faire. La pluie reprenant, nous décidons de visiter le musée marin: une bonne surprise avec de très nombreux bateaux de tout le pays, bien exposés. 

Route vers le sud, entre mer et montagne, jusqu'à la ville de Florianopolis. La côte n'est pas tout le temps belle, avec pas mal de bétonnage dans les stations balnéaires. Et puis, le temps n'est toujours pas beau... La ville se situe à l'entrée de l'île de Santa Catarina, et aligne un front de mer constitué de buildings. 

Heureusement l'arrière pays semble moins bâti. Nous allons vers le sud de cette région, jusqu'au village de Pantano do Sul. Là, sur les conseils du Guide du Routard, nous nous installons dans une superbe pousada, dans une ancienne bâtisse dominant la baie. Accueil chaleureux, belle salle commune où écouter de la musique. Détente pendant qu'il continue à pleuvioter dehors.

Me 8 -

 

 

 

Visite de l'île de Santa Catarina: Journée à visiter le reste de l'île, avec des petits villages de pêcheurs et des plages désertes. Avec parfois un rayon de soleil, c'est agréable. Mais pas question de se baigner, il fait juste chaud... Visite de la ville de Florianopolis, (attente pour changer de l'argent...) et du palacio Cruz e Sousa.

Déjeuner dans un resto de poisson, dans une crique avec des bateaux de pécheurs, puis retour tranquille jusqu'à notre pousada... Dîner mémorable d'une "farandole" de crevettes, dans un petit bar déserté. Dehors, la plage est vide, balayée par un vent plutôt froid. On se croirait en Normandie en Novembre... Pas si dépaysant, finalement..!!

Je 9 -

Avion pour Brasilia et route dans l'état de Goias: Départ très tôt vers l'aéroport pour rendre la voiture, et prendre l'avion pour Brasilia (départ à 8h40). Le soleil est enfin là, et nous accompagnera, cette fois-ci. Un saut de géant au travers du pays vers les plateaux centraux. Arrivée vers 11h30, nouvelle voiture de location à l'aéroport et départ immédiat vers Goias Velho et l'ouest.

C'est le début d'une nouvelle galère, car la route prévue n'existe pas (pas encore, en travaux..), ce dont nous nous apercevons qu'au bout de 4h après avoir pas mal zigzagué. Vu le retard pris, nous renonçons à aller jusqu'au bout et nous arrêtons au village de Pirenopolis. Magnifique coucher de soleil sur la route, un des plus beau.

C'est une petite ville coloniale, bien rénovée, et très animée le soir. Étonnant de voir les habitants des fermes alentours venir "en ville" à cheval, pour boire un coup..!

Nuit dans une petite pousada agréable.

Ve 10 -

 

Brasilia: Ballade dans la petite citée de Pirenopolis sous un soleil magnifique. Puis vers une jolie cascade dans la forêt. Retour vers Brasilia, sans se tromper cette fois-ci ! Les paysages de ces plateaux sont vraiment très beaux, une espèce de savane avec palmiers et pâturages...

L'après-midi, visite de Brasilia et de ses principaux bâtiments construits par Oscar Nimeyer. Pour des amoureux de l'architecture comme nous, c'est vraiment un plaisir. La ville est invivable, certainement, mais chaque bâtiment est un chef d'œuvre. Nuit à l'hôtel.

Sa 11 -

Brasilia, puis avion pour Ouro Preto: Fin de visite de Brasilia, avec la cathédrale et un sanctuaire, bâtiments magnifiques illuminés par le soleil à travers les vitraux. Montée àà la tour de la télévision pour une dernière vue panoramique de cette ville étrange.

Retour à l'aéroport pour un décollage vers Belo Horizonte à 12h00. Arrivée 1 heure après environ sur le petit aéroport du centre ville près du lac de Pampulha. Autour de ce lac se trouvent les premières constructions de Nimeyer, une église et un musée. C'est une juste continuation de la visite de Brasilia, très intéressante

Ensuite nous prenons la route (encore une voiture de location) vers Ouro Preto, en évitant le centre de Belo Horizonte Arrivée tardive, juste à temps pour voir un sublime coucher de soleil sur cette ville coloniale. Les églises se détachent dans une lumière orangée et c'est magnifique.

Installation pour 2 nuits dans une jolie pousada ancienne, un peu délabrée, et visite de la ville coloniale en fin d'après-midi.

Di 12 -

 

 

 

Ouro Preto et Mariana: Le temps étant de nouveau au gris, nous partons directement visiter les mines d'or de Passagem (sous terre, pas besoin de soleil !). Funiculaire d'époque pour une descente impressionnante et la visite est intéressante. Ensuite, ballade et déjeuner à Mariana, la plus ancienne ville coloniale du Minas Gerais. Jolies rues pavées, et belles églises, avec enfin un peu de soleil.

L'après midi, retour à Ouro Préto pour une visite complète de la ville, les maisons coloniales et les églises. La plupart fermant à 17h, il faut faire vite ! Et puis un bon dîner pour finir une journée très speed...!

Lu 13 -

Les cités coloniales: Route pour Sao Joao del Rey, ville coloniale du sud de la région. Les distances sont plus longues que prévues et nous mettrons 3 heures. Cette ville est assez décevante, et nous partons rapidemment vers Tiradentes, à quelques kilomètres. Ce petit village colonial est vraiment très agréable, calme et comme en dehors du temps. Jolie fontaine, belle église et bon déjeuner avec un Tutu a mineira (spécialité du Minas Gerais). Retour ensuite vers Belo Horizonte, avec arrêt à Congonhas. Son église très connue avec ses 12 statues extérieures ne sera malheureusement plus trop éclairée à notre passage... et fermée !

A Belo Horizonte, installation à l'hôtel (très simple, et pas cher). La ville est construite sur un plan rectangulaire, avec des buildings, mais semble accueillante. Peu de resto dans notre quartier, nous dînons dans un fast-food..!!

Ma 14 -

Arrivée à Salvador: Départ pour l'aéroport à 50km, pour prendre l'avion vers Salvador de Bahia (départ à 10h30). Cet aéroport tout neuf est à moitié vide... toutes les compagnies préférant atterrir au centre ville...

Arrivée à Salvador à 12h10, pas de voiture de location prévue, donc bus local pour le centre ville, 1 heure de route en passant par toutes les plages... Installation dans un hôtel style auberge de jeunesse où l'on nous donne un dortoir de 6 lits pour 2 (vive la basse saison...). Ca tombe bien, nous y passerons les 3 prochaines nuits. Premières ballades dans cette vieille cité au tempérament chaud, ou la population est très "noire" et très vivante. Première visite dans une église, entièrement dorée. Et puis soirée dans la rue, à écouter de la musique, les orchestres se formant spontanément (surtout les formations de tambours, la grande spécialité...)

Me 15 -

Salvador: Journée consacrée à la visite de Salvador, ses églises et ses musées. Une bonne averse le matin, et puis un beau soleil le reste de la journée. Le centre est vraiment bien restauré, un peu trop, mais les quartiers alentours montrent mieux le vrai visage de la ville, un peu lépreuse, un peu dégradée, avec de belles bâtisses et des immeubles modernes. 

Visite d'un très beau musée d'art sacré, et excursion dans les faubourgs vers une église célèbre. Coucher de soleil sur la Baie de Tous les Saints (très tôt, à 17h... on est proche de l'équateur). Soirée plus calme sans musique !!

Je 16 -

Itaparica: Journée dans l'île d'Itaparica. Bateau le matin tôt, puis vélo pour visiter l'île. Elle est grande, les routes mauvaises et sinueuses, et les vélos en mauvais état, nous nous arrêtons donc rapidement sur une plage. Étonnant de trouver une plage déserte et si belle avec ses cocotiers, face à la ville moderne de Salvador et ses buildings. Ce sera notre plus belle journée de plage ! 

Déjeuner d'un poisson et de sardines... Retour fatiguant en vélo, puis bateau à la nuit tombée pour la ville. 

Ve 17 -

 

 

Avion pour Recife: fin de la visite de Salvador, dernières photos sous un grand soleil, puis départ à l'aéroport pour le vol vers Recife (14h00). Arrivée vers 15h00, et bus local pour Recife avec changement pour Olinda ou nous arrivons encore à la nuit tombée.

Installation dans une pousada sympa avec piscine (!!...) et première ballade dans cette petite ville coloniale à la recherche d'un resto. Pas facile, c'est vraiment une toute petite ville... finalement repas cher et pas terrible !.

Sa 18 -

Visite de Recife: Bus local pour Recife, le plus tôt possible, pour visiter les églises (elles ferment l'après-midi...). Cette ville est nettement plus dégradée que Salvador, et moins bien restaurée. Les bâtiments anciens sont donc enserrés au milieu des immeubles modernes. De belles églises malgré tout, en particulier une chapelle entièrement dorée. Ballade dans la vieille ville, et le long des canaux... chaleur étouffante..! 

Retour en fin d'après-midi à Olinda pour un bon bain dans la piscine de l'hôtel.

Di 19 -

Olinda et plage: Ballade dans les rues d'Olinda. La ville est tout en collines, avec des rues pavées étonnamment raides, avec de très belles vues sur les gratte-ciels de Récife. Quelques belles églises, mais la plupard fermées. Départ en fin de matinées pour les plages vers le nord. Pas facile de trouver une plage sympa, sans trop de monde (c'est dimanche, tous les brésiliens sont de sortie... et se regroupent au mêmes endroits). Repas dans un petit resto pas génial, et errance en bus local à la recherche... Finalement une après-midi perdue sans baignade. 

Retour à la pousada, avec bain dans la piscine (c'est mieux que rien).

Lu 20 -

Avion pour Rio: Départ tôt pour l'aéroport et Rio de Janeiro (10h45). Arrivée à 13h45 dans le grand aéroport international de Rio (un peu vide...), bus local pour le centre et installation dans un petit hôtel sympa au centre ville. Première visite de Rio, le long de la plage de Botafogo (beaucoup de rues au bord de mer avec un trafic intense...) et dans le quartier très tranquille d'Urca. Déception, le funiculaire du Pain de sucre est fermé pour travaux. Mais de toutes façons le temps est un peu gris... ce n'est plus la chaleur de Recife...! Nuit à l'hôtel.

Ma 21 -

 

 

Visite de Rio de Janeiro: Visite du centre historique de Rio. Étonnante ville avec pas mal de gratte-ciel et de beaux bâtiments du 19ème siècle. Beaucoup de monde dans les rues, activité intense d'une grande ville. A certains endroits, on se croirait à New-York, la plupart des buildings datant de la même époque. 

Visite de quelques églises anciennes, la bibliothèque, le théatre et du musée historique national (très bien). Nuit à l'hôtel.

Me 22 -

Suite de la visite de Rio de Janeiro: Temps gris aujourd'hui. Nous décidons de visiter le musée national au nord de Rio. Visite intéressante sans plus (équivalent du musée de l'homme à Paris...). Puis retour au centre ville pour prendre le tramway de Santa Térésa et monter sur les collines. Après un arrêt dans un resto réputé pour sa cuisine du Nordeste, nous repartons en tramway dans ses rues calmes ou se trouvent de belles maisons coloniales.

Et puis là, la catastrophe, la mauvaise idée... Nous décidons de redescendre à pied. Ca n'a pas loupé, la rue étant déserte, nous avons vu arriver une voiture avec deux mecs, arrêt brutal, interjection, pistolet braqué sur nous... et obligation de donner nos deux sacs à dos avec les appareils photos...! Ca c'est passé très vite, pas eu le temps d'avoir peur, mais une rage intérieure de ne pas avoir fait assez attention... Heureusement, à part les appareils et les lunettes de soleil, il n'y avait rien dans les sacs (papiers laissés à l'hôtel), donc pas de démarche longue auprès du consulat. Il nous faudra seulement déclarer notre vol à la police pour l'assurance (si elle marche...).

Retour au centre un peu triste (en bus cette fois), et retour à l'hôtel. Ce soir nous irons manger à 10m, et les poches vides...!!!

Remarque malgré tout: ce quartier de Santa Térésa est vraiment très beau, mais il vaut mieux monter en tramway, .... et redescendre avec le même....

Je 23 -

Route de Rio à Parati: Bon, malgré tout le voyage continue. Nous allons passer un peu de temps pour la déclaration de vol à la police touristique (bureau spécial pour les déclarations de vol...), et la prise de notre voiture de location. Un coup d'œil au passage à la plage de Copacabana (tout de même), mais le temps est pâlichon, il n'y a donc personne. Tant pis, nous n'aurons pas vu le Rio traditionnel !

Montée au Corcovado (710m) où la statue du christ rédempteur bénit la ville. Très belle route, mais une belle averse à l'arrivée. Rio nous apparaît ensuite avec quelques rayons de soleil et de gros nuages... Route dans le parc National de Tijuca pour rejoindre la mer au niveau des plages et des quartiers modernes, soi-disant chics ! 

Nous poursuivons notre route vers Parati, mais le temps perdu le matin nous oblige à dormir à Angra do Rey, ville sans intérêt.  

Ve 24 -

Parati et plage: Route vers Parati ou nous arrivons en fin de matinée. Le soleil est revenu, et la côte est vraiment magnifique. Parati est un petit bijou, que nous découvrons avec bonheur après le stress de Rio. Ballade rapide, puis route vers les plages au sud de Parati, pour profiter du soleil. 

Découverte d'une plage superbe, avec de gros blocs de pierre et un sable ultra fin. Baignade dans une mer un peu mouvementée, mais très agréable ! Dommage que le soleil disparaisse rapidement derrière les collines...

Nuit dans une pousada simple, très correcte et pas chère à Parati.

Sa 25 -

 

 

Parati et la route de l'or: Départ pour une excursion à pied sur la route de l'Or, dans la forêt tropicale. L'endroit est vraiment beau, avec des vestiges intéressants qui montrent bien ce que devait être ce lieu de passage du 18ème siècle... 

Et le soleil qui disparait encore... nous devions finir la journée à la plage, mais finalement, nous allons voir un petit village perdu du bord de mer: Parati Myrim, lieu du bout du monde avec une église comme seul vestige d'un passé de port actif.

Retour en fin d'après-midi à Parati. Nuit à la pousada.

Di 26 -

Bord de mer et montagnes vers Sao Paulo: Enfin un beau soleil ce matin. Dernière visite de Parati, avec quelques belles photos (prises avec un appareil jetable...). Puis route du bord de mer vers le littoral pauliste. Arrêt dans des villages de pêcheurs (vue magnifique), ainsi que dans des villages de vacance luxueux...! Dernier déjeuner sur la plage, de poisson grillé . 

L'après-midi, nous quittons la cote pour monter dans la montagne parmi les plantations de café. Changement de décor, paysage valloné et très vert. Puis arrivée dans la banlieue de Sao Paulo, très peuplée évidement.

Nous arrivons à l'aéroport international de Sao Paulo avec 5 heures d'avance sur notre vol international pour Paris. C'est l'aéroport le plus moche de tous ceux que nous avons vu, et à part des fast-food, il est difficile de trouver un resto sympa.. dommage.

Embarquement sur le vol de retour pour Paris à 22h20.

Lu 27 -

Arrivée à Paris CDG en début d'après-midi (15h00) après 12h00 de vol. Le vol est direct et nous dormons pas trop mal.... A Paris, il fait plus mauvais qu'au Brésil..., en cette fin du mois de Mai.