Accueil 2001-2004
Nouveaux voyages
Escapades
Le Vietnam
Le Népal
L'Algérie
Le Niger
Le Mali
Le Brésil
Madère
Bolivie/Chili
La Birmanie
Accès direct photos
Pages de Claire
Photo du mois
Sites Voyages

Voyage en Bolivie, détail du circuit

          

 

Carte et itinéraire

C'est un itinéraire conçu sur mesure, incluant les plaines méridionales de la Bolivie, avec ses villes coloniales, et les paysages spectaculaires du Nord du Chili et l'Ouest de la Bolivie.

bullet

La première partie était culturelle, avec des villes, des villages et des marchés.

bullet

La seconde partie nous a emmenés sur les hauts plateaux et jusqu'au bord du Pacifique. Grandes variations de températures et d'altitudes, nuits en refuges ou sous tentes, et paysages magnifiques furent les points marquants de ce périple.

 

Me 7 -

Départ de Paris à 22h30 avec la compagnie Varig. L'avion est un B77-200 tout neuf et, comble du bonheur, au 3/4 vide. J'ai pu donc bénéficier de 3 sièges pour m'étendre et dormir. Après un bon film sur l'écran individuel (avantage du B777) et un repas correct, le voyage s'est donc passé agréablement.

Je 8 -

Arrivée au petit matin à Sao-Paulo. 4 heures d'attente dans l'aérogare (que je connaissais déjà par cœur depuis mon voyage de l'année dernière au Brésil...), puis le vol pour La Paz. 

Arrivée enfin vers 13h30 à l'aéroport international le plus haut du monde (4000m). Première impression: rien, puis tout d'un coup quelques étourdissements.. il faut se tenir quelques instants au mur, mais ça passe! Nous ne tardons pas à prendre un taxi et de descendre au cœur de La Paz, quelques 400m plus bas...

Le reste de l'après-midi se passe tranquillement, petite marche dans la ville, change et contact avec l'agence qui nous organise le circuit 4x4 5jours plus tard.

Ve 9 -

 

 

 

 

Nous prenons aujourd'hui l'avion à 14h00 pour Sucre. Donc la matinée se passe rapidement avec quelques visites d'églises et de musées de La PAz. 

Nous découvrons cette ville complètement hétéroclite, avec des demeures coloniales et des buildings, des petites rues en pentes, et quelques grandes avenues encombrées de mini-bus. A part sa position extraordinaire dans une cuvette, et de beaux musées, cette ville n'a peu de belles choses à offrir. Mais c'est une ville active, qui laisse une bonne impression.

A l'aéroport, l'avion a 1h30 de retard, et pendant l'attente nous ressentons vraiment l'altitude: souffle court, épuisement rapide, malgré le peu de mouvement dans la salle d'attente...

Le trajet La Paz-Cochabambe-Sucre est assez extraordinaire, car l'avion doit passer entre des collines escarpées pour atterrir à Sucre. Vue plongeante sur les vallées et les villages.

Installation dans un superbe hôtel à Sucre, avec patio intérieur arboré, et belle chambre calme. Le logement et les repas ne sont vraiment pas chers en Bolivie... c'est agréable pour le porte-monnaie. Un peu d'Internet dans un cyber café vient compléter la journée.

118-1865_IMG.JPG (32218 octets)   119-1930_IMG.JPG (81552 octets)

Sa 10 -

 

 

Journée de visite de la ville de Sucre. C'est une ville coloniale classée patrimoine mondial de l'humanité. Elle le mérite bien, avec ses rues calmes tracées au carré, ses églises, ses cours intérieures et ses musées...

Visite des églises (celles qui sont ouvertes..), du muséo textil (superbe exposition de tissus de Tarabuco et deJ'alqua) et des musées universitaires (peintures et meubles colonials). Visite guidée en français de la Casa de la Libertad, lieu mythique ou fut proclamé l'indépendance de la Bolivie.

Mais le grand plaisir à Sucre et d'errer dans les rues, de monter au mirador de la Recoleta pour une vue superbe de la ville. Il y a ici une quiétude qui repose de l'effervescence de La Paz.

Soirée Peña, dans un petit resto, avec un groupe de musique des Andes.

 

Di 11 -

Aujourd'hui, nous avons prévu l'excursion au marché de Tarabuco. Mais nous découvrons que la Bolivie est en pleine campagne de vaccination des enfants, de manière autoritaire, et que toutes les villes sont bouclées pour éviter d'échapper à la piqûre... Donc notre bus de touriste aussi! Au bout de 2h de tractation entre l'agence et les autorités, nous obtenons un laissez-passer exceptionnel qui nous permet enfin de quitter la ville pour Tarabuco.

Ce petit village des plateaux est renommés pour son marché dominical. Tous les paysans des environs viennent vendre ou s'y approvisionner. c'est l'occasion de voir les costumes locaux et la vie rurales. Malgré une forte appropriation touristique, la ballade est agréable et je ramène quelques beaux clichés...

Fin d'après midi sur le mirador de Sucre, au soleil, un verre à la main, et de la musique bolivienne dans les oreilles... Serait-ce les vacances ?

119-1932_IMG.JPG (47484 octets)       119-1972_IMG.JPG (62356 octets)

Lu 12 -

 

Bus pour Potosi. Nous partons tôt à la gare routière afin d'attraper un bus local... Ce fut vraiment un bus "local", avec beaucoup de monde, des entrées et sorties, des bagages partout... Mais en 3h30, nous fumes rendus à Potosi, deuxième ville classée patrimoine de l'humanité par l'Unesco.

L'après midi, promenade dans les rues de cette ville, très différente de Sucre, car beaucoup plus élevée (4100m), et moins en plan carré. Par contre, les églises et monuments y sont plus beaux et plus riches. Visite du couvent de Santa Clara, magnifique musée de peinture et de sculpture de l'époque coloniale. Les salles débordent d'or et d'argent, les peintures de l'école de Potosi y sont magnifiques.

Nuit à l'hôtel Jerusalem, moderne, calme et très confortable. Avec comme d'habitude maintenant, un peu d'Internet en fin d'après midi (les prix sont très bas, environ 4 Bol de l'heure, soit moins de 50cents d'Euros).

Ma 13 -

Nous consacrons la matinée à la visite des mines de Potosi. On replonge alors 50ans en arrière, à l'époque de Germinal, mais sans aucun matériel moderne. les mineurs font sauter la roche à la dynamite et creusent à la pioche. Nous faisons un parcours assez éprouvant de 2h dans des galeries basses, boueuses... bref, une expérience unique.

Avec les conseils de notre guide, nous avions emportés des cadeaux pour les mineurs: feuilles de coca, cigarettes, bâton de dynamite (!) et un litre d'alcool a 96°... assez surréaliste.

L'après-midi, visite de la Casa de la Moneda, immense bâtiment consacré à la fabrication des monnaies pour l'Amérique latine. En plus des salles de machines successives de 1700 à 1900 (impressionnantes salles d'exposition), on y trouve une pinacothèque exceptionnelle avec des peintures majeures de l'école de Potosi. Découverte de l'œuvre de Melchior Perez de Holguin, quasi inconnu en Europe.

Visite ensuite de l'église de San Martin, une des plus belles églises baroque de la ville, avec un autel lumineux couvert d'or.. On voit ici toute la richesse des espagnols de l'époque.

En début de soirée, départ en bus de nuit (bus cama) pour La Paz. Les grands sièges très inclinables permettent de se reposer un peu, mais la route est sinueuse...

120-2096_IMG.JPG (54423 octets)       121-2110_IMG.JPG (45993 octets)

Me 14 -

Arrivée au petit matin à La Paz, un peu fatigué. Mais après une bonne douche, nous repartons vers les musées, église et magasins de la ville!

Visite du musée de l'or, avec de beaux objets, mais moins impressionnant que celui de Bogota ou de Lima. Par contre le musée national d'art est une merveille, autant dans sa section coloniale (meubles) que dans la section peinture. Encore de beaux tableaux de Holguin, et une série d'anges "coloniaux", déjà vus il y a une dizaine d'année à Paris  !!!

Le reste de la journée se passe calmement,  avec visite du musée archéologique, des églises, et ballade dans les rues. Encore un peu d'Internet en fin, d'AM...

Je 15 -

Départ en 4x4 pour le lac Titicaca et Tiwanaku. C'est le début de notre circuit de 14 jours avec guide et chauffeur... 

Visite du site de Tiwanaku, centre de la civilisation du même nom. Moins impressionnant que les sites Incas, mais mystérieux... Et puis cette civilisation à duré 1200 ans, contre 200 ans pour les Incas ! Beau musée, avec des pièces d'exception.

Route ensuite pour Copacabana, avec traversée du détroit sur le lac... Il y a du vent, donc cette traversée prendra du temps. le temps se couvre aussi, avec pour la première fois des nuages. Nuit dans un hôtel moderne, dans cette petite ville qui devient assez touristique. Dîner d'une truite du lac Titicaca...

Ve 16 -

 

 

Ce matin, nous partons à pied le long du lac. Le temps est revenu au grand beau, et les couleurs sur le bord du lac sont magnifiques... Promenade pastorale, entre les champs cultivés, et les roseaux du lac. Quelques petits villages, et toujours le bleu du lac.

Après le pique nique de midi, embarquement en bateau pour l'île de la lune (visite de ruines Incas) et l'île du soleil. Grâce a l'agence, nous avons un bateau pour nous 3, et le trajet devient une croisière très agréable... Le temps est magnifique et l'air d'une pureté...!

Nuit dans un petit hôtel sur l'île. ici aussi, tout devient touristique et les hôtels poussent comme des champignons. Mais ça reste modeste, puisqu'il n'y a pas vraiment d'eau courante sur l'île.. Bel orage pendant la nuit !

122-2247_IMG.jpg (70873 octets)

Sa 17 -

Au petit matin, après l'orage de la nuit, le temps est encore gris. Sur le lac, cela fait des couleurs très spéciales, dans les jaunes et bruns. Nous faisons une petite ballade à pied sur l'île, pour aller voir d'autres ruines Incas, puis nous reprenons le bateau pour revenir sur le continent.

Après un repas de midi à Copacabana, bien arrosé par la pluie, route du retour vers la Paz.

Nuit à notre hôtel habituel, avent le grand départ du lendemain pour les volcans.

Di 18 -

Nous embarquons ce matin toute nos affaires dans le 4x4, pour 11 jours de circuit. Nous avons cette fois un cuisinier, pour tous les repas dans les refuges et sous tente...

Départ en direction du parc de Sajama et du Nord Chili. Visite de l'église de Calamarca, ou se trouvent les principaux tableaux d'anges coloniaux (déja parlé au dessus). Pique Nique près d'une petite église perdue en plein plateau: magnifique.

Visite de l'église de Curahura de Carangas, appelée "la Sixtine de l'altiplano", en raison de ses murs couverts de fresques. Style unique, que nous ne reverrons nulle part ailleurs.

123-2342_IMG.JPG (54264 octets)

En fin de journée, le ciel se couvre de nouveau, et le volcan du Sajama (6542m) se dévoile à peine... Dommage. Baignade pour certains dans les eaux chaudes d'une source, et nuit en refuge à 4300m. Premiers contacts avec le grand froid ! (entre -5 et -10 pendant la nuit).

Lu 19 -

Traversée de la frontière Chilienne, ce qui nous prend un certain temps a cause des fouilles des douaniers (vieil antagonisme entre Chili et Bolivie). Nous allons longer le volcan Parinacota, mais le temps est toujours couvert, donc les vues sont limitées. Se succèdent des paysages magnifiques, comme le lac Chungara, et des prairies et vallons peuplés de lamas et vigognes... Nous sommes dans le Parc national Lauca, un des plus beaux du Chili.

Beaucoup d'animaux ici, nous découvrons les lamas (domestiques), les alpacas (domestiques pour la laine), les vigognes (sauvages) et même un wanacoo (très sauvages et rares)

Première nuit en camping, à 4100m. Le site est beau, mais il y a du vent, plus de la pluie le soir... Donc on se gèle, malgré les couches de polaires superposées ! Heureusement qu'il y a une grande tente prévue pour le repas...

Ma 20 -

Il a du bien geler pendant la nuit, puisque la pluie de la veille s'est transformée en glace. La toile de tente est toute rigide, et il a fallu attendre 1h pour la faire fondre et sécher au soleil... Heureusement, ce dernier est revenu ce matin... La nature en est transformée.

Aujourd'hui, nous suivrons une des plus belle routes, dans différents parcs le long de la frontière bolivienne. En particulier, le Salar de Surire est un des plus beaux paysages vu dans ce coin.

A midi, arrêt près de sources d'eau chaude, et baignade au soleil... le pied total.

L'après-midi, route dans la parc national Vicuña (beaucoup de vigognes, évidemment), puis dans le parc Isluga. Arrêt pour la nuit au pied du volcan du même nom et ballade a pied dans les prairies peuplées de lamas. Nouvelle nuit en tente, mais l'altitude est plus faible, donc un peu (!) moins froid.

Me 21 -

Suite de la route dans le parc Isluga, puis début de la descente vers la côte Pacifique. Le paysage change très rapidement, nous quittons les prairies pour des montagnes pelées, puis des collines de roches. Le coté chilien est sec, la fourniture d'eau est un problème. 3000m de descente en quelques heures !

Passage près du Gigante de Atacama, immense représentation tracée sur une colline. Puis près des villages fantômes de l'époque des mines de Salpêtre.

Arrivée à Iquique, ville étonnante, coincée entre une dune et un plateau, et l'océan pacifique. C'était le principal port d'exportation du Salpêtre, à la fin du 19ème siècle. Il reste de cette époque des rues bordées de maisons en bois bien conservées.

Nuie en hôtel confortable, bien agréable après 2 nuits sous tente (et il fait chaud !!)

Je 22 -

Matinée tranquille à Iquique, visite de quelques maisons (intérieurs coloniaux bien conservés) et du théâtre municipal tout en bois (une merveille).

L'après-midi, départ en 4x4 le long de la côte. Le paysage est sec, désolé, sans arbre ni verdure. Seul l'océan à droite apporte un peu de couleur et d'animation avec des groupes de pélicans et de cormorans.

Nuit en hôtel à  Tocopilla.

Ve 23 -

Départ pour l'intérieur des terres et une remontée dans les Andes. Nous passons près des immenses mines de cuivres de Chuquicamata. Puis nous arrivons dans le désert d'Atacama, vaste dépression saline et aride à 2800m.

Après installation à l'hôtel, nous partons marcher dans la vallée de la lune. C'est un extraordinaire paysage "lunaire", avec en arrière plan, de nouveau les volcans de Bolivie. Beau coucher de soleil.

Le soir, ballade et dîner dans le petit village de San Pedro de Atacama, entièrement dédié au tourisme, mais bien conservé et agréable. 

125-2532_IMG.JPG (55753 octets)

Sa 24 -

Visite du village de San Pedro, de l'église et du joli musée archéologique.

Ensuite départ pour la Bolivie. Nous montons à 4400m, au pied du volcan Licancabur. Au col se trouve le poste de douane bolivien, aujourd'hui sous la neige, et donnant une impression de fin du monde. Arrivée ensuite au refuge près de la laguna Bianca.

En fin d'après midi, ballade a pied autour de la laguna Verde, un des plus beau lieu de ce Sud Lipez. la couleur de l'eau est étonnante, et la vue sur le volcan Licancabur (5900m) au fond, est sublime.

Nuit au refuge à 4200m, très froide, mais nous sommes bien couverts !!!

Di 25 -

 

 

 

Départ très matinal, vers 5h30, avant le lever du soleil, car la route est longue. Là, il fait vraiment froid et collant, polaires, bonnets et gants sont les bienvenus.

Une des plus belles journées, puisque nous passons par des sources d'eaux chaude (baignade et petit déjeuner), de geysers brûlants et de la laguna Colorada. 

Ensuite nous traversons le désert de Siloli, ou nous pique-niquons. L'après midi, nous continuons en passant près de plusieurs lagunes multicolores, avec des flamands roses, et des vues magnifiques sur les volcans environnants.

125-2599_IMG.JPG (40530 octets)     126-2626_IMG.JPG (53040 octets)

Arrivée au petit village de San Juan, perdu sur le plateau, et typique des villages boliviens pauvres.

Lu 26 -

Aujourd'hui, journée de découverte du Salar d'Uyuni. C'est une immense étendue plate et blanche, sur laquelle nous roulons, en ayant l'impression d'être sur une mer, avec des îles qui apparaissent au loin.

Marche à pied, et ballade sur l'isla Pescado, avec ses cactus géants.

L'après midi, chasse aux cristaux de sel... et accumulation de photos et d'impressions sur le salar...

Nuit dans un petit village, au pied du volcan Tunupa, que nous allons gravir le lendemain.

Ma 27 -

Journée rando: plus de 100m a escalader jusqu'au belvédère du Tunupa. 

Le départ est matinal, et la montée commence, parmi les buissons, puis les rochers. Elle se termine dans un gigantesque pierrier, très a-pic, vertigineux, au milieu de roches de couleurs extraordinaires. Mais quelle récompense en haut, on voit pratiquement tout le salar, et le sommet inaccessible du volcan nous surplombe avec ses couleurs sublimes.

Redescente dans le pierrier, un peu acrobatique, mais rapide.

Me 28 -

Dernière journée sur l'altiplano, consacrée au retour en 4x4 à La Paz. Encore des petits villages, des étendues herbeuses et des troupeaux de lamas.

Arrivée à La Paz en fin d'après-midi.

Dernier dîner dans une churasqueria argentine, avec de la très bonne viande.

Je 29 -

Dernière matinée de ballade à La Paz, d'achats divers et de flâneries...

Départ à 14h30 pour Sao Paulo, puis avion pour Paris à 22h30. L'attente a Sao Paulo est longue, surtout en fin de voyage... Et puis l'avion est complet, donc pas de possibilité de s'allonger !

Ve 30 -

Arrivée à Paris à 14h30, après un voyage tranquille, mais ou j'ai peu dormi. Ici, il fait chaud ! Ca change des rigueurs de l'altiplano bolivien... Il reste maintenant à trier les quelques 700 photos ramenées. Pour en laisser environ 120, montrées dans ces pages Web --> Accès aux photos